Dans ce didacticiel, vous allez apprendre à importer et à visualiser des données provenant de Facebook. Au cours du didacticiel, vous allez découvrir comment vous connecter à une page Facebook spécifique (la page Power BI), comment appliquer des opérations de transformation de données et comment créer des visualisations.

Voici les étapes à que vous allez suivre :

  • Tâche 1 : se connecter à une page Facebook

  • Tâche 2: créer des visualisations dans la vue Rapport

    • Étape 1: créer une visualisation Treemap
  • Tâche 3: mettre en forme les données dans la vue Requête

    • Étape 1: fractionner la colonne de date et d’heure en deux
    • Étape 2: ajouter une valeur d’agrégat à partir d’une table connexe
  • Tâche 4: créer des visualisations supplémentaires dans la vue Rapport

    • Étape 1: charger la requête dans votre rapport
    • Étape 2: créer un graphique en courbes et un graphique à barres

Tâche 1 : se connecter à une page Facebook

Dans cette tâche, les données sont importées de la page Facebook de Microsoft Power BI (dont voici l’URL : https://www.facebook.com/microsoftbi ).

Toute personne peut se connecter à cette page et effectuer ces étapes ; aucune information d’identification particulière n’est nécessaire, à part votre propre compte Facebook, que vous utilisez dans cette étape.

  1. Dans la boîte de dialogue Prise en main ou sous l’onglet Accueil du ruban, sélectionnez Obtenir des données.

  2. La boîte de dialogue Obtenir des données apparaît, vous permettant d’effectuer votre choix parmi toutes sortes de sources de données. Sélectionnez Facebook dans le groupe Autre.

    Quand vous sélectionnez Connexion, une boîte de dialogue s’affiche pour vous avertir des risques liés à l’utilisation d’un service tiers.

  3. Quand vous cliquez sur Continuer, la boîte de dialogue Facebook s’affiche. Collez le nom de la page (microsoftbi) dans la zone de texte Nom d’utilisateur. Sélectionnez Publications dans la liste déroulante Connexion.

  4. Cliquez sur OK.

  5. Quand vous êtes invité à indiquer vos informations d’identification, connectez-vous à l’aide de votre compte Facebook et autorisez l’accès de Power BI via votre compte.

Après vous être connecté à la page, vous verrez les données chargées dans le modèle.

L’Éditeur de requête affiche alors les données. L’Éditeur de requête fait partie de Power BI Desktop, mais il se charge dans une fenêtre distincte. C’est dans celle-ci que vous effectuerez tous vos transformations sur vos connexions de données.

Quand vos données sont prêtes, vous pouvez les charger dans Power BI Desktop. Sélectionnez Charger et fermer dans le ruban Accueil.

Une boîte de dialogue affiche la progression du chargement des données dans le modèle de données Power BI Desktop.

Une fois les données chargées, vous êtes dirigé vers la vue Rapport, dont la liste Champs à droite répertorie les colonnes de la table.

Tâche 2 : créer des visualisations dans la vue Rapport

Les données étant récupérées de la page, vous pouvez rapidement et facilement mieux les connaître à l’aide de visualisations.

Étape 1 : créer une visualisation Treemap

Pour créer une visualisation, rien de plus facile. Il suffit de faire glisser un champ à partir de la liste Champs et de le déplacer dans le canevas de rapport.

Faites glisser le champ type dans le canevas de rapport. Power BI Desktop crée une visualisation dans le canevas de rapport. Ensuite, faites glisser le champ type à partir du volet Champs (le même champ que vous venez de faire glisser dans le canevas de rapport ) dans la zone Valeur pour créer une visualisation Barre.

Nous pouvons facilement modifier le type de visualisation en sélectionnant une autre icône dans le volet Visualisation. Choisissons à présent le type Treemap en sélectionnant l’icône correspondante dans Visualisations, comme le montre l’image suivante.

Ajoutons une légende, puis modifions la couleur d’un point de données. Sélectionnez l’icône Format dans le volet Visualisations (l’icône Format ressemble à un pinceau).

Quand vous sélectionnez la flèche orientée vers le bas à côté de Légende, la section se développe pour vous montrer comment personnaliser la légende pour la visualisation sélectionnée. Dans le cas présent, nous avons effectué les sélections suivantes :

  • nous avons déplacé le curseur Légende sur Activé pour faire apparaître une légende ;

  • nous avons sélectionné Droite dans la liste déroulante Position de la légende ;

  • nous avons déplacé le curseur Titre sur Activé pour afficher un titre de légende ;

  • enfin, nous avons tapé type comme titre de la légende.

La visualisation illustrée ci-après reflète l’application de ces paramètres.

Nous allons maintenant changer la couleur de l’un des points de données. Nous souhaitons afficher le point de données link en bleu pour qu’il soit plus proche de la couleur traditionnelle des liens hypertexte.

Sélectionnez la flèche à côté de Couleurs des données pour développer cette section. En regard de la couleur de chaque point de données figure une flèche de sélection permettant de sélectionner une couleur différente.

Cliquez sur la flèche orientée vers le bas dans la zone de couleur d’un point de données pour afficher une boîte de dialogue de sélection vous permettant de choisir une couleur. Dans le cas présent, nous allons choisir « bleu clair ».

C’est mieux. L’illustration suivante reflète la nouvelle couleur du point de données dans la visualisation, ainsi que la mise à jour automatique de la légende et de la couleur dans la section Couleurs des données.

Tâche 3 : mettre en forme les données de la table

Après avoir importé la table sélectionnée, vous constaterez peut-être que vous devrez mettre en forme et nettoyer les données pour en tirer le meilleur parti.

Étape 1 : fractionner la colonne de date et d’heure en deux

Dans cette étape, vous allez fractionner la colonne created_time pour récupérer les valeurs de date et d’heure. Chaque fois que vous êtes dans Power BI Desktop et que vous souhaitez modifier une requête existante, vous devez lancer l’ Éditeur de requête. Pour cela, sélectionnez Modifier les requêtes sous l’onglet Accueil.

  1. Dans l’Éditeur de requête, faites défiler la grille jusqu’à ce que vous aperceviez la colonne created_time

  2. Cliquez avec le bouton droit sur un en-tête de colonne dans la grille d’aperçu de requête, puis cliquez sur Fractionner la colonne > Par délimiteur pour fractionner les colonnes. Choisissez Personnalisé dans la liste déroulante des délimiteurs, puis entrez « T ». Notez que vous pouvez également effectuer cette opération dans le groupe Gérer les colonnes de l’onglet Accueil du ruban.

  3. Renommez les colonnes créées created_date et created_time respectivement.

  4. Sélectionnez la nouvelle colonne, created_time, **** et dans le ruban de la vue Requête, accédez à l’onglet Ajouter une colonne, puis sélectionnez Heure>Heure sous le groupe Date et heure de début. Cette opération ajoute une nouvelle colonne qui ne reprend que la composante « heure ».

  5. Affectez à la nouvelle colonne Heure le type Nombre entier. Pour cela, accédez à l’onglet Accueil et sélectionnez la liste déroulante Type de données ou cliquez avec le bouton droit sur la colonne et sélectionnez Transformer>Nombre entier.

Étape 2 : ajouter une valeur d’agrégat à partir d’une table connexe

Dans cette étape, vous ajoutez le nombre de partages à partir de la valeur imbriquée en vue de l’utiliser dans les visualisations.

  1. Continuez à faire défiler vers la droite jusqu’à ce qu’apparaisse la colonne shares. La valeur imbriquée indique que nous devons faire une autre transformation pour obtenir les valeurs réelles.

  2. Dans la partie supérieure droite de l’en-tête de colonne, sélectionnez l’icône  pour ouvrir le générateur Développer/Agréger. Sélectionnez count, puis appuyez sur OK. Cette opération ajoute le nombre de partages pour chaque ligne de notre table.

    Une fois les données chargées, attribuez à la colonne le nom shares. Pour ce faire, vous pouvez double-cliquer sur le nom de la colonne ; cliquer avec le bouton droit sur la colonne ; ou dans le ruban de la vue Requête, sous l’onglet Transformer, dans le groupe N’importe quelle colonne, sélectionner Renommer.

  3. Enfin, sélectionnez le type Nombre entier pour la nouvelle colonne shares. Quand la colonne est sélectionnée, vous pouvez modifier le type en cliquant avec le bouton droit sur la colonne et en sélectionnant Transformer>Nombre entier ou **** en accédant à l’onglet Accueil et en sélectionnant la liste déroulante Type de données.

Étapes de requête créées

Quand vous effectuez des transformations dans la vue Requête, des étapes de requête sont créées et répertoriées dans le volet Paramètres d’une requête, dans la liste ÉTAPES APPLIQUÉES. À chaque étape de requête correspond une formule Query, également appelée langage « M ».

Tâche Étape de requête Formule
Se connecter à une source Facebook Source Facebook.Graph ("https://graph.facebook.com/microsoftbi/posts")
Fractionner les colonnes pour obtenir les valeurs souhaitées Split Column by Delimiter Table.SplitColumn (Source,"created_time",Splitter.SplitTextByDelimiter("T"),{"created_time.1", "created_time.2"})
Modifier le type des nouvelles colonnes (étape automatique) Changed Type Table.TransformColumnTypes (#"Fractionner la colonne par délimiteur",{{"created_time.1", type date}, {"created_time.2", type time}})
Renommer **une colonne** Renamed Columns Table.RenameColumns (#"Type modifié",{{"created_time.1", "created_date"}, {"created_time.2", "created_time"}})
Insérer **une colonne** Inserted Hour Table.AddColumn (#"Colonnes renommées", "Hour", each Time.Hour([created_time]), type number)
**Modifier le type ** Type modifié 1 Table.TransformColumnTypes (#"Heure insérée",{{"Hour", type text}})
Développer **des valeurs dans une table imbriquée** Expand shares Table.ExpandRecordColumn (#"Type modifié 1", "shares", {"count"}, {"shares.count"})
Renommer **la colonne** Renamed Columns1 Table.RenameColumns (#" Développer shares",{{"shares.count", "shares"}})
Modifier le type Changed Type2 Table.TransformColumnTypes (#"Colonnes renommées 1",{{"shares", Int64.Type}})

Tâche 4 : créer des visualisations supplémentaires dans la vue Rapport

Les données ayant la forme nécessaire pour le reste de notre analyse, nous pouvons charger la table résultante dans notre rapport et créer des visualisations supplémentaires.

Étape 1 : charger la requête dans votre rapport

Pour charger les résultats de requête pour le rapport, nous devons sélectionner Charger et fermer dans l’Éditeur de requête. Cette opération charge nos modifications dans Power BI Desktop et ferme l’ Éditeur de requête.

Dans Power BI Desktop, nous devons nous assurer que nous sommes bien dans la vue Rapport. Sélectionnez l’icône située en haut de la barre gauche dans Power BI Desktop.

Étape 2 : créer un graphique en courbes et un graphique à barres

Pour créer une visualisation, nous pouvons faire glisser-déplacer des champs de la liste Champs dans le canevas de rapport.

  1. Faites glisser le champ shares dans le canevas de rapport pour créer un graphique à barres. Faites ensuite glisser created_date dans le graphique. Power BI Desktop modifie la visualisation en graphique en courbes.

  2. Ensuite, faites glisser le champ shares et déplacez-le dans le canevas de rapport. Maintenant, faites glisser le champ Hour dans la section Axe sous la liste Champs.

  3. Nous pouvons facilement modifier le type de visualisation en cliquant sur une autre icône dans le volet Visualisation. La flèche dans l’image ci-dessous indique l’icône Graphique à barres.

  4. Modifiez le type de visualisation en spécifiant Graphique à barres.

  5. Le Graphique à barres est créé, mais nous souhaiterions trier les valeurs sur l’axe dans l’autre sens (de la valeur la plus élevée à la plus petite). Sélectionnez la flèche orientée vers le bas à côté de l’Axe Y pour développer cette section. Nous devons remplacer le type d’axe Continu par le type Catégorie pour trier les valeurs dans l’ordre souhaité. L’illustration ci-dessous montre l’axe avant la modification, tandis que celle d’après présente le résultat désiré.

C’est mieux. Nous disposons à présent de trois visualisations que nous pouvons redimensionner pour remplir la page de rapport.

Comme vous pouvez le voir, vous pouvez facilement personnaliser les visualisations dans votre rapport pour présenter les données de la façon souhaitée. Power BI Desktop fournit une expérience de bout en bout transparente, allant de la récupération de données d’un large éventail de sources de données à la visualisation de ces données au moyen de méthodes interactives et enrichies, en passant par leur mise en forme en fonction des besoins d’analyse. Une fois que votre rapport est prêt, vous pouvez le charger dans Power BI et créer des tableaux de bord basés sur celui-ci, que vous pouvez partager avec d’autres utilisateurs de Power BI.

Vous pouvez télécharger le résultat final de ce didacticiel ici

Où obtenir des informations supplémentaires ?