Depuis la version d’août 2017 de Power BI Desktop, vous pouvez créer des variables What if pour vos rapports, interagir avec la variable en tant que segment, ainsi que visualiser et quantifier différentes valeurs de clés dans vos rapports.

Le paramètre What if se trouve sous l’onglet Modélisation de Power BI Desktop. Lorsque vous procédez ainsi, une boîte de dialogue s’affiche, où vous pouvez configurer le paramètre.

Création d’un paramètre What if

Pour créer le paramètre What if, sélectionnez le bouton What if sous l’onglet Modélisation de Power BI Desktop. Dans l’image suivante, nous avons créé un paramètre appelé Pourcentage de remise et défini son type de données sur Nombre décimal. La valeur Minimum est égale à zéro, la valeur Maximum est égale à 0,50 (50 %). Nous avons également défini l’Incrément sur 0,05 (ou 5 %). Il s’agit de la valeur d’ajustement du paramètre lors de son utilisation dans un rapport.

Remarque : veillez à faire précéder les nombres décimaux d’un zéro, comme dans 0,50 plutôt que simplement ,50 dans cette zone. Sinon, le nombre n’est pas validé et le bouton OK ne peut pas être sélectionné.

Pour vous faciliter la tâche, la case à cocher Ajouter un segment à cette page place automatiquement un segment avec votre paramètre What if sur la page de rapport actuelle.

La création du paramètre What if crée également une mesure, qui vous permet de visualiser la valeur actuelle du paramètre What if.

Il est important et utile de noter que lorsque vous créez un paramètre What if, ce dernier et la mesure font alors partie de votre modèle. Ainsi, ils sont disponibles dans l’ensemble du rapport et peuvent être utilisés sur d’autres pages de rapport. De plus, dans la mesure où ils font partie du modèle, vous pouvez supprimer le segment de la page de rapport. Si vous souhaitez l’utiliser à nouveau, saisissez simplement le paramètre What if dans la liste Champs et faites-le glisser sur le canevas (puis remplacez le visuel par un segment) pour réafficher facilement le paramètre What if dans votre rapport.

Utilisation d’un paramètre What if

Vous allez créer un exemple simple d’utilisation du paramètre What if. Vous avez créé le paramètre What if dans la section précédente. Vous allez maintenant l’utiliser en créant une mesure dont la valeur s’ajuste avec le curseur. Pour ce faire, créez une mesure.

La nouvelle mesure correspond simplement au montant total des ventes, avec le taux de remise appliqué. Vous pouvez créer des mesures complexes et intéressantes, bien entendu, qui permettent aux utilisateurs de vos rapports de visualiser la variable de votre paramètre What if. Par exemple, vous pouvez créer un rapport qui permet aux vendeurs de voir leur rémunération s’ils répondent à certains objectifs ou pourcentages de vente, ou de voir l’impact de remises plus importantes sur l’augmentation des ventes.

Tapez la formule de mesure dans la barre de formule, puis nommez-la Ventes après remise. Le résultat est le suivant :

Créez ensuite un visuel de colonne avec OrderDate sur l’axe, avec SalesAmount et la mesure récemment créée Ventes après remise en tant que valeurs.

Ensuite, lorsque vous déplacez le curseur, vous constatez que la colonne Ventes après remise reflète le montant des ventes avec remise.

C’est tout. Vous pouvez utiliser le paramètre What if dans toutes sortes de situations, pour permettre aux utilisateurs de rapports d’interagir avec les différents scénarios que vous créez dans vos rapports.