Une fois que vous avez installé la passerelle de données locale, vous devez ajouter des sources de données qui peuvent être utilisées avec la passerelle. Cet article décrit comment utiliser les passerelles et les sources de données. Vous pouvez utiliser la source de données Oracle pour l’actualisation planifiée ou DirectQuery.

Télécharger et installer la passerelle

Vous pouvez télécharger la passerelle à partir du service Power BI. Sélectionnez Téléchargements > Passerelle de données ou accédez à la page de téléchargement de la passerelle.

Avertissement :

Pour que la passerelle se connecte à votre serveur Oracle, Oracle Data Provider for .NET (ODP.NET) doit être installé et configuré. Il fait parti des composants d’accès aux données Oracle (ODAC, Oracle Data Access Components). Pour plus d’informations sur la façon de télécharger le fournisseur Oracle, consultez Installation du client Oracle ci-dessous.

Installation du client Oracle

Pour les versions 32 bits de Power BI Desktop, utilisez le lien suivant pour télécharger et installer le client Oracle 32 bits :

Pour les versions 64 bits de Power BI Desktop ou pour la passerelle de données locale, utilisez le lien suivant pour télécharger et installer le client Oracle 64 bits :

Une fois qu’il est installé, vous devez indiquer les informations de votre base de données dans votre fichier tnsnames.ora. Power BI Desktop et la passerelle se connectent au nom de service .NET (net_service_name) défini dans le fichier tnsnames.ora. Si le fichier n’est pas configuré, vous ne pouvez pas vous connecter. [Oracle Home Directory]\Network\Admin\tnsnames.ora est le chemin d’accès par défaut du fichier tnsnames.ora. Pour plus d’informations sur la configuration des fichiers tnsnames.ora, consultez Oracle: Local Naming Parameters (tnsnames.ora) (Oracle : paramètres de dénomination locaux (tnsnames.ora)).

Exemple d’entrée dans le fichier tnsnames.ora

Le format de base d’une entrée dans tnsname.ora est le suivant.

net_service_name=
 (DESCRIPTION=
   (ADDRESS=(protocol_address_information))
   (CONNECT_DATA=
     (SERVICE_NAME=service_name)))

Voici un exemple qui montre de quelle manière les informations sur le serveur et le port sont indiquées.

CONTOSO =
  (DESCRIPTION =
    (ADDRESS = (PROTOCOL = TCP)(HOST = oracleserver.contoso.com)(PORT = 1521))
    (CONNECT_DATA =
      (SERVER = DEDICATED)
      (SERVICE_NAME = CONTOSO)
    )
  )

Ajouter une passerelle

Pour ajouter une passerelle, téléchargez et installez la passerelle sur un serveur de votre environnement. Une fois la passerelle installée, elle apparaît dans les listes de passerelles sous Gérer les passerelles.

Remarque :

Gérer les passerelles n’apparaît pas si vous n’êtes pas administrateur d’au moins une passerelle. Pour cela, vous devez être ajouté en tant qu’administrateur ou installer et configurer une passerelle.

Supprimez une passerelle

La suppression d’une passerelle entraîne celle de toutes les sources de données associées. Elle entraîne également l’arrêt des éventuels tableaux de bord et rapports qui reposent sur ces sources de données.

  1. Sélectionnez l’icône Engrenage en haut à droite > Gérer les passerelles.

  2. Passerelle > Supprimer

Ajouter une source de données

Pour ajouter une source de données, sélectionnez une passerelle, puis cliquez sur Ajouter une source de données, ou accédez à Passerelle > Ajouter une source de données.

Vous pouvez ensuite sélectionner le type de source de données dans la liste.

Vous devez ensuite renseigner les informations relatives à la source de données, notamment le serveur et la base de données.

Vous devez également choisir une méthode d’authentification. Ce peut être Windows ou De base. Choisissez De base si vous comptez utiliser un compte créé dans Oracle plutôt que l’authentification Windows. Entrez les informations d’identification qui seront utilisées pour cette source de données.

Remarque :

Toutes les requêtes à la source de données sont exécutées à l’aide de ces informations d’identification. Pour plus d’informations, consultez l’article sur la passerelle de données locale principale qui indique la façon dont les informations d’identification y sont stockées.

Vous pouvez cliquer sur Ajouter après avoir renseigné toutes les informations. Vous pouvez désormais utiliser cette source de données pour l’actualisation planifiée ou DirectQuery sur un serveur Oracle local. L’indication Connexion réussie apparaît une fois la connexion établie.

Paramètres avancés

Vous pouvez configurer le niveau de confidentialité de votre source de données pour contrôler le mélange (« mashup ») des données. Cette option concerne uniquement l’actualisation planifiée ; elle ne s’applique pas à DirectQuery. En savoir plus

Supprimez une source de données.

La suppression d’une source de données entraîne l’arrêt des éventuels tableaux de bord ou rapports qui reposent sur la source de données en question.

Pour supprimer une source de données, accédez à Source de données > Supprimer.

Gérer les administrateurs

Sous l’onglet Administrateurs, pour la passerelle, vous pouvez ajouter et supprimer des utilisateurs qui peuvent administrer la passerelle. Vous pouvez uniquement ajouter des utilisateurs à ce stade. Vous ne pouvez pas ajouter de groupes de sécurité.

Gérer les utilisateurs

Sous l’onglet Utilisateurs, pour la source de données, vous pouvez ajouter et supprimer des utilisateurs ou des groupes de données qui peuvent utiliser cette passerelle.

Remarque :

La liste des utilisateurs contrôle uniquement les personnes autorisées à publier des rapports. Les propriétaires des rapports peuvent créer des tableaux de bord ou des packs de contenu et les partager avec d’autres utilisateurs. Il n’est pas utile que les utilisateurs qui consomment le rapport ou le tableau de bord soient répertoriés dans la liste des utilisateurs.

Utilisation de la source de données

Une fois la source de données créée, elle peut être utilisée avec des connexions DirectQuery ou via une actualisation planifiée.

Avertissement :

Le nom du serveur et celui de la base de données doivent correspondre entre Power BI Desktop et la source de données dans la passerelle de données locale.

Le lien entre votre jeu de données et la source de données dans la passerelle est basé sur le nom de votre serveur et sur le nom de votre base de données. Ils doivent être identiques. Par exemple, si vous fournissez une adresse IP pour le nom du serveur, dans Power BI Desktop, vous devez utiliser l’adresse IP de la source de données dans la configuration de la passerelle. Ce nom doit également correspondre à un alias défini dans le fichier tnsnames.ora. Pour plus d’informations sur le fichier tnsnames.ora, consultez Installation du client Oracle.

C’est le cas pour DirectQuery et pour l’actualisation planifiée.

Utilisation de la source de données avec des connexions DirectQuery

Vous devez vérifier que le nom du serveur et celui de la base de données correspondent entre Power BI Desktop et la source de données configurée pour la passerelle. Vous devez également vérifier que votre utilisateur est répertorié sous l’onglet Utilisateurs de la source de données afin de publier des jeux de données DirectQuery. Pour DirectQuery, la sélection se produit dans Power BI Desktop la première fois que vous importez des données. En savoir plus

Une fois la publication effectuée, que ce soit à partir de Power BI Desktop ou de l’option Obtenir les données, vos rapports doivent commencer à fonctionner. Après la création de la source de données dans la passerelle, plusieurs minutes peuvent être nécessaires pour que la connexion puisse être utilisée.

Utilisation de la source de données avec une actualisation planifiée

Si vous êtes répertorié sous l’onglet Utilisateurs de la source de données configurée dans la passerelle, et que le nom du serveur et celui de la base de données correspondent, la passerelle s’affiche comme option à utiliser avec l’actualisation planifiée.

Résolution des problèmes

Vous pouvez rencontrer plusieurs erreurs dans Oracle lorsque la syntaxe de dénomination est incorrecte ou n’est pas configurée correctement.

  • ORA-12154: TNS: could not resolve the connect identifier specified (ORA-12154 : TNS : l’identificateur de connexion indiqué n’a pas pu être résolu)
  • ORA-12514: TNS listener does not currently know of service requested in connect descriptor (ORA-12514 : le processus d’écoute ne connaît pas actuellement le service demandé dans le descripteur de connexion)
  • ORA-12541: TNS: no listener (ORA-12541 : TNS : pas de processus d’écoute)
  • ORA-12170: TNS: Connect timeout occurred (ORA-12170 : TNS : une expiration de la connexion s’est produite)
  • ORA-12504: TNS listener was not given the SERVICE_NAME in CONNECT_DATA (ORA-12504 : le processus d’écoute n’a pas reçu SERVICE_NAME dans CONNECT_DATA)

Ces erreurs peuvent se produire si le client Oracle n’est pas installé ou s’il n’est pas configuré correctement. S’il est installé, vous pouvez vérifier que le fichier tnsnames.ora est correctement configuré et si vous utilisez le bon nom de service .NET (net_service_name). Vous devez également vérifier que le net_service_name est le même sur l’ordinateur utilisant Power BI Desktop et sur l’ordinateur qui exécute la passerelle. Pour plus d’informations, consultez Installation du client Oracle.

Remarque :

Vous pouvez également rencontrer un problème en raison de la compatibilité entre la version du serveur Oracle et la version du client Oracle. Vous voulez généralement que ces éléments correspondent.

Pour plus d’informations sur le dépannage de la passerelle, consultez Dépannage de la passerelle de données locale.

Voir aussi

Passerelle de données locale
Informations approfondies sur la passerelle de données locale
Résolution des problèmes de passerelle de données locale
Power BI Premium

D’autres questions ? Essayez d’interroger la communauté Power BI