La passerelle de données locale agit comme un pont, assurant un transfert de données rapide et sûr entre les données locales (les données qui ne sont pas dans le cloud) et les services Power BI, Microsoft Flow, Logic Apps et PowerApps.

Vous pouvez utiliser une seule passerelle avec différents services en même temps. Si vous utilisez Power BI ainsi que PowerApps, il est possible d’utiliser une seule passerelle pour les deux. Elle dépend du compte que vous utilisez pour vous connecter.

Remarque : la passerelle de données locale implémente la compression de données et le chiffrement du transport dans tous les modes.

Configuration requise

Configuration minimale requise :

  • .NET Framework 4.5
  • Version 64 bits de Windows 7/Windows Server 2008 R2 (ou version ultérieure)

Configuration recommandée :

  • Processeur 8 cœurs
  • 8 Go de mémoire
  • Version 64 bits de Windows 2012 R2 (ou version ultérieure)

Autres éléments à prendre en compte :

  • Vous ne pouvez pas installer la passerelle sur un contrôleur de domaine.

  • Vous ne devez pas installer de passerelle sur un ordinateur, comme un portable, qui peut être hors tension, en veille ou non connecté à Internet. Sinon, la passerelle ne peut pas s’exécuter. En outre, les performances de la passerelle peuvent être limitées sur un réseau sans fil.

  • L’utilisation de la passerelle ne nécessite pas Analysis Services. Vous pouvez utiliser la passerelle pour vous connecter à une source de données Analysis Services.

Limitations des connexions actives Analysis Services

Vous pouvez utiliser une connexion active à des instances tabulaires ou multidimensionnelles.

Version du serveur Référence (SKU) requise
2012 SP1 CU4 ou version ultérieure Business Intelligence et Enterprise
2014 Business Intelligence et Enterprise
2016 Référence (SKU) standard ou version ultérieure
  • Les fonctionnalités de mise en forme au niveau de la cellule et les fonctions de traduction ne sont pas prises en charge.
  • Actions et jeux nommés ne sont pas exposés à Power BI, mais vous pouvez toujours vous connecter à des cubes multidimensionnels qui contiennent également les propriétés Actions ou Jeux nommés et créer des rapports et des éléments visuels.

Liste des types de sources de données disponibles

Source de données Active/DirectQuery Actualisation manuelle ou planifiée configurée par l’utilisateur
Analysis Services (tabulaire) Oui Oui
Analysis Services (multidimensionnelle) Oui Oui
Fichier Non Oui
Dossier Non Oui
IBM DB2 Non Oui
Base de données Informix IBM Non Oui
Impala Oui Oui
MySQL Non Oui
OData Non Oui
ODBC Non Oui
Oledb Non Oui
Oracle Oui Oui
PostgresSQL Non Oui
SAP BW Oui Oui
SAP HANA Oui Oui
Liste SharePoint (local) Non Oui
SQL Server Oui Oui
Sybase Non Oui
Teradata Oui Oui
Web Non Oui

Télécharger et installer la passerelle de données locale

Pour télécharger la passerelle, sélectionnez Passerelle de données dans le menu Téléchargements. Téléchargez la passerelle de données locale.

Installer la passerelle de données locale

La passerelle de données installe et s’exécute sur votre ordinateur. Il est préférable d’installer la passerelle sur un ordinateur qui peut être laissé allumé en continu.

Remarque :

La passerelle est prise en charge uniquement sur les systèmes d’exploitation Windows 64 bits.

Si vous utilisez Power BI, le premier choix que vous avez à faire concerne le mode de la passerelle.

  • Passerelle de données locale : avec ce mode, plusieurs utilisateurs peuvent partager et réutiliser une passerelle. Cette passerelle peut être utilisée par Power BI, PowerApps, Flow ou Logic Apps. Si vous utilisez Power BI, une prise en charge est incluse pour l’actualisation planifiée et DirectQuery

  • Personnel : ce mode concerne uniquement Power BI. Il permet d’utiliser la passerelle en tant qu’individu, sans aucune configuration de l’administrateur. Ce mode peut uniquement servir pour l’actualisation à la demande et l’actualisation planifiée. Cette action lance l’installation de la passerelle personnelle.

Remarque :

Quel que soit le mode de passerelle sélectionné, vous ne pouvez installer qu’une seule passerelle par ordinateur.

on-prem-data-gateway-install-powerbi

Voici quelques éléments à prendre en compte avant d’installer la passerelle.

  • Si vous procédez à l’installation sur un ordinateur portable et que ce dernier est éteint, non connecté à Internet ou mis en veille par la suite, la passerelle ne fonctionne plus et les données du service cloud ne sont pas synchronisées avec vos données locales.

  • Si votre ordinateur est connecté à un réseau sans fil, la passerelle peut être ralentie, ce qui augmente la durée de la synchronisation des données du service cloud vers vos données locales.

Lorsque la passerelle est installée, vous devez vous connecter avec votre compte professionnel ou scolaire.

on-prem-data-gateway-install-signin

Lorsque vous êtes connecté, vous pouvez configurer une passerelle. Vous pouvez également migrer, restaurer ou reprendre une passerelle existante.

on-prem-data-gateway-install-register-recovery

Configurer une nouvelle passerelle

  1. Entrez le nom de la passerelle.

  2. Entrez une clé de récupération. Elle doit contenir au moins 8 caractères.

  3. Sélectionnez Configurer.

Remarque :

La clé de récupération est nécessaire si vous devez migrer, restaurer ou reprendre une passerelle. Veuillez la conserver en lieu sûr.

on-prem-data-gateway-install-recovery

Migrer, restaurer ou reprendre une passerelle existante

Vous devez sélectionner la passerelle que vous souhaitez récupérer et fournir la clé de récupération définie lors de sa création.

Passerelle de données locale connectée

Une fois la passerelle configurée, vous pouvez l’utiliser pour vous connecter aux sources de données locales.

Si vous utilisez la passerelle avec Power BI, vous devez ajouter vos sources de données à la passerelle dans le service Power BI. Cette opération se fait dans la zone Gérer les passerelles. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les articles sur la gestion des sources de données.

Si vous utilisez PowerApps, vous devez sélectionner une passerelle pour une connexion définie pour les sources de données prises en charge. Si vous utilisez Flow et Logic Apps, cette passerelle peut être utilisée avec les connexions locales.

Installer la passerelle en mode personnel

Remarque :

Le mode Personal ne fonctionne qu’avec Power BI.

Une fois la passerelle personnelle installée, vous devez lancer l’Assistant de configuration Power BI Gateway - Personal.

Vous devez ensuite vous connecter à Power BI pour inscrire la passerelle auprès du service cloud.

Vous devez également fournir le nom d’utilisateur Windows et le mot de passe avec lesquels le service Windows s’exécutera. Vous pouvez spécifier un autre compte Windows à partir du vôtre. Le service de passerelle s’exécute à l’aide de ce compte.

Une fois l’installation terminée, vous devez accéder à vos jeux de données dans Power BI et vérifier que les informations d’identification ont été entrées pour vos sources de données locales.

Stockage d’informations d’identification chiffrées dans le cloud

Lorsque vous ajoutez une source de données à la passerelle, vous devez fournir les informations d’identification associées. Toutes les requêtes à la source de données sont exécutées à l’aide de ces informations d’identification. Les informations d’identification sont chiffrées en toute sécurité, à l’aide d’un chiffrage asymétrique de sorte qu’elles ne soient pas déchiffrées dans le cloud, avant qu’elles soient stockées dans le cloud. Les informations d’identification sont envoyées à l’ordinateur exécutant la passerelle en local, où elles sont déchiffrées lorsque les sources de données sont consultées.

Compte de connexion

Les utilisateurs doivent se connecter en utilisant un compte professionnel ou scolaire. Il s’agit du compte de votre organisation. Si vous avez souscrit une offre Office 365 et que vous n’avez pas fourni votre adresse de messagerie professionnelle, il peut ressembler à nancy@contoso.onmicrosoft.com. Votre compte, au sein d’un service cloud, est stocké dans un locataire, dans Azure Active Directory (AAD). Généralement, le nom d’utilisateur principal (ou UPN) de votre compte AAD correspond à votre adresse de messagerie.

Compte de service Windows

La passerelle de données locale est configurée pour utiliser NT SERVICE\PBIEgwService pour les informations d’identification de connexion au service Windows. Par défaut, elle a le droit de se connecter en tant que service. Cela dépend de l’ordinateur sur lequel vous installez la passerelle.

Remarque :

Si vous avez sélectionné le mode Personal, vous devez configurer le compte de service Windows séparément.

Il ne s’agit pas du compte utilisé pour se connecter aux sources de données locales. Il ne s’agit pas non plus du compte professionnel ou scolaire que vous utilisez pour vous connecter aux services cloud.

Si vous rencontrez des problèmes avec votre serveur proxy, en raison de l’authentification, vous pouvez remplacer le compte de service Windows par un compte d’utilisateur de domaine ou de service administré. Vous pouvez apprendre à changer de compte dans la configuration du proxy.

Ports

La passerelle crée une connexion sortante vers Azure Service Bus. Elle communique sur des ports de sortie : TCP 443 (valeur par défaut), 5671, 5672, 9350 à 9354. La passerelle ne nécessite pas de ports d’entrée. En savoir plus

Nous vous recommandons d’ajouter les adresses IP de votre région de données à la liste verte dans votre pare-feu. Vous pouvez télécharger la liste des adresses IP de centre de données Microsoft Azure. Cette liste est mise à jour chaque semaine. La passerelle communique avec Azure Service Bus à l’aide de l’adresse IP et du nom de domaine complet. Si vous forcez la passerelle à communiquer à l’aide de HTTPS, elle utilise uniquement un nom de domaine complet et aucune communication n’est établie au moyen des adresses IP.

Remarque :

Les adresses IP répertoriées dans la liste d’adresses IP du centre de données Azure sont en notation CIDR. Par exemple, 10.0.0.0/24 ne signifie pas de 10.0.0.0 à 10.0.0.24. En savoir plus sur la notation CIDR.

Voici la liste des noms de domaine complets utilisés par la passerelle.

Noms de domaine Ports de sortie Description
*.download.microsoft.com 80 HTTP utilisé pour télécharger le programme d’installation.
*.powerbi.com 443 HTTPS
*.analysis.windows.net 443 HTTPS
*.login.windows.net 443 HTTPS
*.servicebus.windows.net 5671-5672 AMQP (Advanced Message Queuing Protocol)
*.servicebus.windows.net 443, 9350-9354 Écouteurs sur Service Bus Relay via TCP (nécessite 443 pour l’acquisition de jeton de contrôle d’accès)
*.frontend.clouddatahub.net 443 HTTPS
*.core.windows.net 443 HTTPS
login.microsoftonline.com 443 HTTPS
*.msftncsi.com 443 Utilisé pour tester la connectivité Internet si la passerelle n’est pas accessible par le service Power BI.
*.microsoftonline-p.com 443 Utilisé pour l’authentification en fonction de la configuration.
Remarque :

Le trafic dirigé vers visualstudio.com ou visualstudioonline.com est réservé à Application Insights et n’est pas requis pour le fonctionnement de la passerelle.

Forcer les communications HTTPS avec Azure Service Bus

Vous pouvez forcer la passerelle à communiquer avec Azure Service Bus en utilisant HTTPS au lieu d’une connexion TCP directe. Cela peut avoir un impact sur les performances. Pour ce faire, modifiez le fichier Microsoft.PowerBI.DataMovement.Pipeline.GatewayCore.dll.config en modifiant la valeur de AutoDetect à Https, comme indiqué dans l’extrait de code qui suit directement ce paragraphe. Par défaut, ce fichier se trouve dans le dossier C:\Program Files\Passerelle de données locale.

<setting name="ServiceBusSystemConnectivityModeString" serializeAs="String">
    <value>Https</value>
</setting>

Depuis la version de mars 2017, vous pouvez également forcer la passerelle à adopter ce comportement à l’aide de l’interface utilisateur associée. Dans l’interface utilisateur de la passerelle, sélectionnez Réseau, puis définissez le paramètre Mode de connectivité Azure Service Bus sur Activé.

Une fois les modifications effectuées, lorsque vous sélectionnez Appliquer (un bouton qui n’apparaît que lorsque vous apportez une modification), le service Windows de passerelle redémarre automatiquement afin que la modification puisse prendre effet.

Pour référence future, vous pouvez redémarrer le service Windows de passerelle à partir de la boîte de dialogue d’interface utilisateur en sélectionnant Paramètres de service, puis Redémarrer maintenant.

Prise en charge de TLS 1.1/1.2

À partir de la mise à jour d’août 2017, la passerelle de données locale utilise, par défaut, le protocole TLS 1.1 ou 1.2 pour communiquer avec le service Power BI. Les versions précédentes de la passerelle de données locale utilisent le protocole TLS 1.0 par défaut. Le 1er novembre 2017, le protocole TLS 1.0 ne sera plus pris en charge. Vous devez mettre à niveau vos installations de passerelle de données locale vers la version d’août 2017 ou une version ultérieure avant cette date, afin que vos passerelles continuent à fonctionner.

Il est important de noter que le protocole TLS 1.0 restera pris en charge par la passerelle de données locale jusqu’au 31 octobre, et sera utilisé par celle-ci en tant que mécanisme de secours. Pour vous assurer que tout le trafic de passerelle utilise les protocoles TLS 1.1 ou 1.2 (et pour empêcher l’utilisation du protocole TLS 1.0 sur votre passerelle), vous devez ajouter ou modifier les clés de Registre suivantes sur l’ordinateur exécutant le service de passerelle :

    [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\.NETFramework\v4.0.30319]"SchUseStrongCrypto"=dword:00000001
    [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Wow6432Node\Microsoft\.NETFramework\v4.0.30319]"SchUseStrongCrypto"=dword:00000001

Remarque : l’ajout ou la modification de ces clés de Registre s’appliquent à toutes les applications .NET. Pour plus d’informations sur les modifications du Registre qui affectent le protocole TLS pour d’autres applications, voir Paramètres de Registre pour le protocole TLS.

Comment redémarrer la passerelle

La passerelle s’exécute en tant que service Windows. Vous pouvez la démarrer et l’arrêter comme n’importe quel service Windows. Il existe plusieurs manières de procéder. Voici comment faire à partir de l’invite de commandes.

  1. Sur l’ordinateur sur lequel la passerelle est en cours d’exécution, lancez une invite de commandes d’administration.

  2. Utilisez la commande suivante pour arrêter le service.

    net stop PBIEgwService

  3. Utilisez la commande suivante pour démarrer le service.

    net start PBIEgwService

Fonctionnement de la passerelle

on-prem-data-gateway-how-it-works

Commençons par examiner ce qui se passe quand un utilisateur interagit avec un élément connecté à une source de données locale.

Remarque :

Pour Power BI, vous devez configurer une source de données pour la passerelle.

  1. Une requête est créée par le service cloud, avec les informations d’identification chiffrées de la source de données locale, puis transmise à la file d’attente de la passerelle à traiter.

  2. Le service cloud de passerelle analyse la requête et transmet la demande à Azure Service Bus.

  3. La passerelle de données locale interroge Azure Service Bus pour obtenir les demandes en attente.

  4. La passerelle récupère la requête, déchiffre les informations d’identification et se connecte aux sources de données avec ces informations d’identification.

  5. Elle envoie la requête à la source de données afin de l’exécuter.

  6. Les résultats sont renvoyés à la passerelle, depuis la source de données, puis sur le service cloud. Le service utilise ensuite les résultats.

Résolution des problèmes

Si vous rencontrez des difficultés lors de l’installation et de la configuration d’une passerelle, consultez Résolution des problèmes liés à la passerelle de données locale. Si vous pensez que vous rencontrez un problème avec votre pare-feu, consultez la section pare-feu ou proxy dans l’article de résolution des problèmes.

Si vous pensez que vous rencontrez des problèmes de proxy avec la passerelle, consultez Configuration des paramètres de proxy pour les passerelles Power BI.

Voir aussi

Gérer votre source de données - Analysis Services
Gérer votre source de données - SAP HANA
Gérer votre source de données - SQL Server
Gérer votre source de données - Oracle
Gérer votre source de données - Importation/actualisation planifiée
Informations approfondies sur la passerelle de données locale
Passerelle de données locale (mode personnel) - nouvelle version de la passerelle personnelle Configuration des paramètres de proxy pour la passerelle de données locale
D’autres questions ? Posez vos questions à la communauté Power BI