Une carte choroplèthe utilise des ombrages, des teintes ou des motifs pour représenter proportionnellement les variations d’une valeur entre des zones géographiques ou des régions. Visualisez rapidement les écarts relatifs grâce aux ombrages allant du clair (moins fréquent/plus bas) au foncé (plus fréquent/plus élevé).

Remarque : lorsque vous utilisez des pays ou régions, utilisez l’abréviation à trois lettres pour vous assurer que le géocodage fonctionne correctement dans des visualisations de carte. N’utilisez pas d’abréviations à deux lettres, car il se peut que certains pays ou régions ne soient pas correctement reconnus.

Si vous disposez d’abréviations à deux lettres, consultez ce billet de blog externe pour savoir comment associer vos abréviations de pays/région à deux lettres à vos abréviations de pays/région à trois lettres.

Quand faut-il utiliser une carte choroplèthe ?

Les cartes choroplèthes sont conseillées :

  • pour afficher des données quantitatives sur une carte ;

  • pour représenter les relations et les modèles spatiaux ;

  • quand vos données sont normalisées ;

  • quand vous travaillez avec des données socio-économiques ;

  • quand les régions définies sont de grande taille ;

  • pour obtenir une vue d’ensemble de la répartition entre les zones géographiques.

Créer une carte choroplèthe simple

Dans cette vidéo, Kim crée une carte de base et la convertit en carte choroplèthe.

Pour créer votre propre carte choroplèthe, téléchargez l’exemple Vente et marketing en vous connectant à Power BI et en sélectionnant Obtenir des données > Exemples > Ventes et marketing.

  1. Démarrez sur une page de rapport vierge en mode Édition à partir du jeu de données Exemple Vente et marketing

  2. et sélectionnez le champ Zone géographique > État.

  3. Convertissez le graphique en carte choroplèthe. Notez que État figure maintenant dans Emplacement. Bing Cartes utilise le champ dans Emplacement pour créer la carte. L’emplacement peut être n’importe quel emplacement valide : pays, État, région, ville, code postal ou autre code, etc. Bing Cartes fournit des formats de cartes choroplèthes pour de nombreux emplacements dans le monde. À défaut d’entrée valide pour l’emplacement, Power BI ne peut pas créer la carte choroplèthe.

  4. Filtrez la carte pour afficher uniquement la zone continentale des États-Unis.

    a. En bas du volet Visualisations, recherchez la zone Filtres .

    b. Pointez sur State (État) et cliquez sur la flèche de développement

    c. Cochez la case Tous et décochez la case AK.

  5. Sélectionnez SalesFact > Sentiment pour l’ajouter à Saturation de la couleur. Le champ dans Saturation de la couleur détermine l’ombrage de la carte.

  6. La carte choroplèthe a un ombrage bleu. Le bleu clair représente des indices de sentiment bas et le bleu foncé représente des indices de sentiment élevés (sentiment plus positif). Ici, j’ai mis en surbrillance l’État du Wyoming (WY) et je vois que l’indice de sentiment est très bon (74).

  7. Ajoutez la carte choroplèthe sous forme de vignette de tableau de bord (épinglez l’élément visuel).

  8. Enregistrez le rapport.

Mise en surbrillance et filtrage croisé

Pour plus d’informations sur le volet Filtres, consultez Ajouter un filtre à un rapport.

La mise en surbrillance d’un emplacement sur une carte choroplèthe entraîne le filtrage croisé des autres visualisations sur la page du rapport et vice versa.

  1. Sur la carte choroplèthe, sélectionnez un État. Cela met en surbrillance les autres visualisations sur la page. La sélection de Texas, par exemple, montre que l’indice de sentiment est 74, que le Texas fait partie de la région centrale #23 et que l’essentiel du volume des ventes est généré par les segments Moderation et Convenience.

  2. Sur le graphique en courbes, basculez entre Non et Oui. Cela permet de filtrer la carte choroplèthe pour afficher l’indice de sentiment pour VanArsdel et pour la concurrence de VanArsdel.

Résolution des problèmes

Les données cartographiques peuvent être ambiguës. Par exemple, il existe un Paris en France, mais aussi un Paris au Texas. Vos données géographiques sont probablement stockées dans des colonnes distinctes (une colonne pour les noms de ville, une colonne pour les noms d’État ou de région, etc.), ce qui peut empêcher Bing de distinguer les deux Paris. Si votre jeu de données contient déjà des données de latitude et de longitude, Power BI comporte des champs spéciaux permettant de lever toute ambiguïté dans les données cartographiques. Faites simplement glisser le champ qui contient vos données de latitude vers la zone Visualisations > Latitude. Faites la même chose pour vos données de longitude.

Si vous disposez des autorisations nécessaires pour modifier le jeu de données dans Power BI Desktop, regardez cette vidéo en cas de doute sur les cartes.

Si vous ne possédez pas de données de latitude et de longitude, suivez ces instructions pour mettre à jour votre jeu de données.

Pour plus d’informations sur les visualisations de carte, consultez Tips and tricks for map visualizations (Trucs et astuces pour les visualisations de carte).

Voir aussi

Ajouter une visualisation à un rapport
Types de visualisations dans Power BI Modifier le type de visualisation utilisé Épingler une visualisation à un tableau de bord
Power BI – Concepts de base
Essayez-le gratuitement !
D’autres questions ? Posez vos questions à la communauté Power BI