Un tableau est une grille qui contient les données connexes dans une série logique de lignes et colonnes. Il peut également contenir des en-têtes et une ligne de totaux. Les tableaux fonctionnent correctement avec des comparaisons quantitatives où vous examinez de nombreuses valeurs pour une même catégorie. Par exemple, ce tableau affiche 5 mesures différentes pour la Catégorie.

Quand utiliser un tableau ?

Les tableaux sont recommandés :

  • pour afficher et comparer des données détaillées et des valeurs exactes (au lieu de représentations visuelles) ;

  • pour afficher des données dans un format tabulaire ;

  • pour afficher des données numériques par catégories.

Remarque :

Si un tableau contient trop de valeurs, envisagez de le convertir en matrice et/ou d’utiliser la descente dans la hiérarchie.

Créer un tableau

Pour effectuer la procédure, connectez-vous à Power BI et sélectionnez Obtenir des données > Exemples > Exemple Analyse de la vente au détail. Vous allez créer le tableau illustré ci-dessus pour afficher les valeurs de ventes par catégorie d’article.

  1. Dans Mon espace de travail, sélectionnez l’onglet Jeux de données, puis faites défiler vers le bas jusqu’au jeu de données Exemple Analyse de la vente au détail que vous venez d’ajouter. Sélectionnez l’icône Créer un rapport.

  2. Dans l’Éditeur de rapport, sélectionnez Élément > Catégorie. Power BI crée automatiquement un tableau qui répertorie toutes les catégories.

  3. Sélectionnez Sales > Average Unit Price (Ventes > Prix unitaire moyen), Sales > Last Year Sales (Ventes > Ventes de l’année dernière) et Sales > This Year Sales (Ventes > Ventes de cette année), puis choisissez les 3 options : Value, Goal, Status (Valeur, Objectif, Statut).

  4. Dans le volet Visualisations, localisez la zone Valeurs et glissez-déplacez les valeurs jusqu’à ce que l’ordre des colonnes de graphique corresponde à la première image de cette page. La zone Valeurs doit ressembler à ceci.

  5. Épinglez le tableau au tableau de bord en sélectionnant l’icône d’épingle.

Mettre en forme le tableau

Il existe de très nombreuses façons de mettre en forme un tableau. Nous en abordons ici quelques-unes. Un excellent moyen d’en apprendre davantage sur les autres options de mise en forme consiste à ouvrir le volet Mise en forme (icône de rouleau à peindre ), puis à explorer les options.

  • Essayez de mettre en forme la grille du tableau. Nous avons appliqué ici un quadrillage vertical de couleur bleue, ajouté de l’espace aux lignes, ainsi qu’augmenté légèrement la taille de contour et de texte.

  • Pour les en-têtes de colonne, nous avons modifié la couleur d’arrière-plan, ajouté un contour et augmenté la taille de la police.

  • Après quelques retouches supplémentaires de la mise en forme, voici notre tableau final. Compte tenu du nombre très important d’options de mise en forme, la meilleure façon d’apprendre consiste à partir d’un tableau simple, à ouvrir le volet Mise en forme , puis à explorer les options.

Mise en forme conditionnelle

L’un des types de mises en forme est appelé mise en forme conditionnelle. Celle-ci est appliquée aux champs de la zone de configuration Valeurs du volet Visualisations dans le service Power BI ou Power BI Desktop.

Dans le contexte des tables, la mise en forme conditionnelle vous permet de spécifier des couleurs d’arrière-plan de cellule personnalisées en fonction des valeurs de cellule, notamment en utilisant des couleurs de dégradé.

  1. Dans le volet Visualisations du service Power BI ou de Power BI Desktop, sélectionnez la flèche vers le bas en regard de la valeur dans la zone de configuration Valeurs que vous voulez mettre en forme (ou cliquez avec le bouton droit sur le champ). Vous pouvez uniquement gérer la mise en forme conditionnelle des champs dans la zone Valeurs de la zone Champs.

  2. Sélectionnez Échelles de couleurs. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, vous pouvez configurer la couleur, ainsi que les valeurs Minimum et Maximum. Si vous sélectionnez la zone Divergent, vous pouvez également configurer une valeur Centrale en option.

    Nous allons appliquer une mise en forme personnalisée à nos valeurs de prix unitaire moyen. Sélectionnez Divergent, ajoutez des couleurs, puis choisissez OK.

  3. Ajoutez au tableau un nouveau champ contenant des valeurs positives et négatives. Sélectionnez Sales > Total Sales Variance (Ventes > Écart total sur les ventes).

  4. Ajoutez à la barre de données une mise en forme conditionnelle en sélectionnant la flèche vers le bas en regard de Total Sales Variance, puis en choisissant Mise en forme conditionnelle > Barres de données.

  5. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, définissez des couleurs pour la Barre positive et la Barre négative. Cochez la case à côté de l’option Afficher seulement la barre, puis apportez d’autres modifications souhaitées.

    Lorsque vous sélectionnez OK, des barres de données remplacent les valeurs numériques dans le tableau, rendant celui-ci plus lisible.

  6. Pour supprimer la mise en forme conditionnelle d’une visualisation, il suffit de cliquer à nouveau avec le bouton droit sur le champ et de sélectionner Supprimer la mise en forme conditionnelle.

Conseil :

L’option Mise en forme conditionnelle est également disponible dans le volet Mise en forme (icône de rouleau à peindre). Sélectionnez la valeur à mettre en forme, puis activez les options Échelles de couleurs ou Barres de données pour appliquer les paramètres par défaut. Ou bien, pour personnaliser les paramètres, sélectionnez Contrôles avancés.

Ajustez la largeur de colonne d’un tableau

Parfois, Power BI tronque l’en-tête d’une colonne dans un tableau de bord et sur un rapport. Pour afficher le nom entier de la colonne, placez le pointeur au-dessus de l’espace à droite de l’en-tête pour faire apparaître les doubles flèches, puis sélectionnez-les et faites-les glisser.

D’autres questions ? Posez vos questions à la communauté Power BI