Suivez votre avancement et restez informé

En cliquant sur Suivi de la progression, vous acceptez que Microsoft vous envoie des mises à jours concernant les ressources de formation de Power BI par message électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

×

Excellent ! Vous avez terminé votre première rubrique.

Entrez votre adresse de messagerie pour suivre votre avancement et être informé du nouveau contenu de formation Power BI.

En cliquant sur Suivi de la progression, vous acceptez que Microsoft vous envoie des mises à jours concernant les ressources de formation de Power BI par message électronique. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

×

Merci.

Une coche verte apparaît près des rubriques terminées à mesure que vous avancez dans la formation guidée.

×

Vous connaissez maintenant parfaitement les principaux composants

L’introduction étant terminée, préparez-vous à en savoir plus.

Présentation de DAX

Nouvelle rubrique

Types de calculs DAX

Continuer

Revoir

Bienvenue dans la partie Formation guidée de Power BI conçue pour vous présenter DAX.

DAX signifie Data Analysis Expressions. Il s’agit du langage de formule utilisé dans Power BI (ce langage est également utilisé par Power BI en arrière-plan). DAX se retrouve également dans d’autres produits Microsoft, notamment Power Pivot et le modèle tabulaire SSAS, mais cet ensemble de sujets de formation guidée se concentre sur la manière dont DAX est utilisé, et peut être utilisé par vous, dans Power BI.

DAX et cette série de vidéos de formation guidée

L’objectif de cette formation guidée est de vous apprendre les concepts de base et notions fondamentales de DAX : comment envisager DAX, comment il fonctionne et les fonctionnalités les plus utiles, comme vous l’explique (et l’a appris avec beaucoup d’expérience) Alberto Ferrari, un expert réputé de DAX.

Les vidéos de cette formation guidée sur DAX vous apprennent les concepts de base de DAX en se basant sur le fonctionnement du langage de formule DAX. Cela s’avère utile lors de la création de formules DAX de bout en bout, mais est également très utile pour comprendre comment Power BI crée ces formules DAX quand vous créez des requêtes dans l’éditeur de requête.

Dans cette vidéo - présentation de DAX

Les concepts de DAX sont simples et explicites, mais DAX n’en est pas moins un langage puissant. DAX utilise certains concepts et modèles de programmation uniques, qui peuvent le rendre difficile à utiliser et à comprendre parfaitement. Les méthodes traditionnelles d’apprentissage des langages peuvent ne pas être la meilleure approche pour DAX. L’objectif de cette vidéo consiste donc à vous apprendre les concepts et les principes qui seront utiles par la suite dans votre utilisation de Power BI.

DAX est un langage fonctionnel, ce qui signifie que le code exécuté complet est contenu dans une fonction.

Dans DAX, les fonctions peuvent contenir d’autres fonctions imbriquées, des instructions conditionnelles et des références à des valeurs. L’exécution de DAX commence à partir de la fonction ou du paramètre le plus profond, et progresse vers l’extérieur. Dans Power BI, les formules DAX sont écrites dans une seule ligne. Par conséquent, pour une meilleure lisibilité, il est important que le format de vos fonctions soit correct.

DAX est conçu pour fonctionner avec des tables. Il a donc simplement deux types de données principaux : Numérique et Autre. Le type Numérique peut inclure des entiers, des décimales et une devise. Le type Autre peut inclure des chaînes et des objets binaires. Cela signifie que si vous créez votre fonction DAX pour travailler sur un type de nombre, vous avez la garantie qu’elle fonctionnera sur n’importe quelles autres données de type Numérique.

DAX utilise la surcharge d’opérateur, ce qui signifie que vous pouvez combiner des types de données dans vos calculs, et que les résultats changent en fonction du type de données utilisé dans les entrées. La conversion s’effectue automatiquement. Cela signifie que vous n’avez pas à connaître les types de données des colonnes avec lesquelles vous travaillez dans Power BI, mais cela suppose également que la conversion peut parfois se produire de façon inattendue. Il est conseillé de comprendre les données que vous utilisez pour vérifier que vos opérateurs se comportent comme prévu.

Il existe un type de données en particulier avec lequel vous allez probablement beaucoup travailler dans Power BI : DateTime. DateTime est stocké en tant que valeur à virgule flottante avec la partie entière et la partie décimale. DateTime peut être utilisé précisément pour les calculs d’une période ultérieure au 1er mars 1900.

Contenu vidéo fourni par Alberto Ferrari, SQLBI

Request demo